L’interprète

Je me suis rendue à la première du film l’Interprète au Cinéma le Majestic le samedi 30 juillet.

Dans une salle à moitié pleine, les spectateurs et moi nous sommes confortablement installés dans nos sièges, pop corn offert en main pour déguster ce énième film ivoirien en espérant ne pas ressortir encore une fois déçus (hé oui !)

L’interprète qui est aussi le personnage principal du film est interprète (quelle surprise !), épouse et mère. Le rôle est porté de main de maitre par Kadhy Touré qui est également derrière les caméras. Elle est en couple avec un homme important et beau. Ce rôle est joué par le très célèbre Guy Kalou.

Cette femme qui n’a pas conscience d’être mal fagotée (rien que ça) vit sur un petit nuage lorsqu’elle rencontre un client anglophone en la personne de Stephane Zabavy (également flic ripou dans un autre film avec un bandit à la bouche penchée).

Ce client plus que sexy (on a vu que ça sérieux !) impertinent au départ, lui ouvre les yeux sur sa beauté réelle qui était cachée sous des couches de tissus de couleurs douteuses. Elle tombe sous le charme de cette fée masculine qui ne va pas se contenter du coup de baguette magique mais aller jusqu’au coup de brag… (on s’égare)

Exit donc la femme sage, posée et décente et bienvenue à la vamp (une transformation trop rapide pour moi). Madame l’interprète devient officiellement l’amante de son client. Son époux passe en désuétude. Il est humilié, malmené, brisé. On découvre là un autre Guy Kalou à l’opposé de ses rôles habituels. Une perle dans le rôle de l’amoureux transit et prêt à tout pour la femme de sa vie.

De Stephane Zabavy, je retiendrai le torse nu, les tatouages, le torse nu (ah je l’avais déjà dis ?) et son anglais hyper sexy…

Je vais conclure sans spolier d’avantage en disant que c’est ivoirien, c’est bilingue (une innovation) et surtout l’Interprète est fabuleuse ! On la déteste dès sa première déviation et ce, jusqu’au bout !

A découvrir et à savourer.

Publicités

Publié par

Je suis d'abord Ingénieur des industries agro-alimentaire ensuite blogueuse, content writer, écrivain de nouvelles à mes heures perdues, passionnée de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, de musique aussi et enfin de ce qui aurait du passer en premier à savoir la lecture.

9 thoughts on “L’interprète

      1. Il ne l’était pas. 😦
        Mais franchement, pur régal surtout avec l’ambiance dans la salle. Les ivoiriens au cinéma devant un film ivoirien sont géniaux. Réaction en direct du coup tu te lâches.
        Hormis quelques extravagances (le coup de fil du président), il est top ce film et je recommande.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s