TOKYO DE MO HAYDER / GREY

Si vous n’avez pas encore lu l’introduction et la première partie suivez ces liens :

TOKYO DE MO HAYDER / INTRODUCTION

TOKYO DE MO HAYDER / SHI SHONGMING

1001004011258978

Grey est une jeune femme qui dans son enfance a découvert dans la bibliothèque de ses parents un livre abordant la conquête de la Chine par le Japon durant la Deuxième Guerre mondiale. Dans cet ouvrage relatant les faits de guerre peu reluisants des Japonais à l’égard des Chinois se trouve une réalité tellement inconcevable qu’elle ne peut qu’être considérée comme chimère.

Grey va parler de cette découverte à sa famille. Cette dernière, outragée par quelque chose d’aussi cru, par cette pratique innommable va tenter de lui ôter cette assertion de la tête. Ils vont d’abord faire disparaître l’ouvrage puis voyant leur fille s’accrocher sans faiblir à ce passage de l’histoire, ils vont la faire interner dans un asile d’où elle ne sortira quelques années plus tard.

Grey n’a pas oublié et elle est encore plus déterminée à prouver que son histoire n’a pas été inventée par son supposé esprit tordu. Elle décide après des années de recherches dans la bibliothèque de l’asile de se rendre au Japon à Tokyo pour éclaircir une bonne fois pour toutes ce mystère. Elle doit rencontrer Shi Shongming celui qui d’après les écrits aurait la vidéo de cette torture inqualifiable. Et elle le rencontre à l’université ou il officie comme bio technologiste et sociologue. Dès le départ, Grey sait ce qu’elle veut c’est-à-dire la vérité et plus la vidéo. Elle ne veut pas entendre, elle veut voir. Quand elle aborde le sujet avec Shi ce dernier se rebiffe, nie avoir la vidéo et la met à la porte.

Grey n’a pas un sou vaillant et elle connaît à peine la ville. Elle décide de guetter toute la journée dans un café en face de l’université l’apparition du vieil homme, mais il ne se présente pas. N’ayant pas d’endroit où dormir, elle s’installe dans un parc où elle est réveillée par un jeune Américain du non de Jason. Ce dernier semble l’apprécier et souhaite l’aider à trouver un logement. Il se trouve qu’il vit dans une maison avec des immigrées russes et qu’il y a assez de place pour l’accueillir. Elle fait la sourde oreille, mais garde le numéro de Jason. Elle retourne à l’université pour essayer de faire pression sur Shi, mais ce dernier est intransigeant avant de finalement lui demander de patienter une semaine. Elle se retrouve au pied du mur sans rien et sans abri et se voit donc obligée d’accepter la proposition de Jason.

Même si le coût du domicile est ridicule, il faut bien payer et Grey se retrouve hôtesse dans le même night-club que les deux Russes Svetlana et Irina. Le club s’appelle le Some like it hot. Il appartient à Strawberry une Japonaise qui est une vraie fan de Marilyn Monroe. Habillée et arrangée par les Russes, Grey entre dans les bonnes grâces de la propriétaire qui lui donne le job. N’ayant jamais exercé un métier pareil et traînant un lourd bagage derrière elle qui l’a rend gauche (j’espère trouver de la place pour en parler), elle reste silencieuse la plupart du temps à la différence des Russes qui sont les coqueluches de la soirée. Et puis un client lui pose une question. Elle ne sait quoi répondre et décide donc de tourner la situation à son avantage en demandant : votre père a combattu en Chine ? La question choque. L’assistance est silencieuse. On pourrait entendre des mouches voler. Le client loin de s’offusquer répond par l’affirmative, mais dit ne rien savoir, de même que ses amis. Grey décide donc de leur conter cette période ignorée de l’histoire de leur pays. Et en rentrant chez eux, ils laissent un très gros pourboire à Grey.

Les jours qui tendent vers le prochain rendez-vous avec Shi s’écoulent doucement. Grey s’est adaptée au club et à sa routine. Et puis, un soir, la tension est à son comble au club avec l’arrivée d’un des Yakuza les plus puissants de la ville et sûrement le plus vieux. Il se déplace dans un fauteuil roulant poussé par des gardes. C’est Mr Fuyuki. Il est accompagné de quelqu’un ou quelque chose on ne sait pas trop. Habillée en femme d’une taille hors de la normale avec une perruque brillante d’une coupe inexplicable. Cet individu suit Mr Fuyuki comme son ombre et inspire malaise et peur à tout le monde. Grey est demandée à la table de Mr Fuyuki comme hôtesse. Strawberry lui recommande de ne pas adresser la parole ou regarder l’individu super bizarre du nom de Ogawa qui est entre autres la nurse (infirmière) de Mr Fuyuki. La soirée se détend au fur à mesure des verres descendus et Grey marque un point avec Mr Fuyuki en traduisant son nom en japonais d’après sa carte de visite. Grey passe le reste de la soirée à regarder en aparté Ogawa pour savoir ce qu’il ou elle est exactement. Entre ses yeux minuscules et enfoncés dans la cavité crânienne, la peau craquelée par une poudre blanche et son cou inexistant, beaucoup de détails manquent pour mettre le doigt sur sa véritable nature. Grey constate que Jason pour qui elle commence à avoir du béguin en pince pour la nurse.

La semaine se termine sans signe de Shi Shongming. Grey décide, donc de repartir à l’université pour le voir. Il refuse de lui parler. Selon lui, il ne lui a pas fait de promesses. Grey n’insiste pas. Le soir même, au club, Fuyuki revient avec son groupe et un de ses amis Baisan un ancien chanteur très célèbre. Durant cette soirée, la tablée est joyeuse et Fuyiki semble de bonne humeur jusqu’à ce qu’il commence à s’étouffer. On fait appel à Ogawa qui fouille dans ses poches et sort un flacon contenant une poudre. La poudre est mélangée dans un verre d’eau puis donnée à Fuyiki qui l’avale lentement. Son ami Baisan qui observe la scène ne peut se taire et demande un remède pour avoir la vie éternelle à Fuyiki. Toute la tablée se tait et le regarde. Mal à l’aise, il finit par s’asseoir.

Le lendemain de cet événement, Shi Shongming rend visite à Grey à son logement. Il est décidé à parler. Il cherche la composition d’un produit détenu par un homme très puissant en fauteuil roulant et gardé par une nurse terrifiante. Grey reconnaît dans cette description Fuyiki. Elle dit à Shi qu’elle sait de qui il parle. Et qu’effectivement il consomme une substance. Shi lui promet de lui montrer la vidéo si elle arrive à fournir un échantillon de la substance secrète consommée par Fuyiki.
Depuis ce jour, Grey attend avec impatience une prochaine visite de Fuyiki au club. Durant ce temps, Jason la pousse dans ses retranchements. Il veut goûter au fruit défendu et la persécute (en fait, c’est ce qu’elle pense). Et puis Fuyiki revient au club pour prendre des filles pour organiser une fête chez lui la maison. Pour Grey c’est l’occasion de mettre la main sur le produit tant désiré par Shi et la clé d’obtention de la vidéo. Mais la soirée n’est pas fructueuse, elle retourne chez elle sans le précieux produit. Ce même soir, elle partage sa couche avec Jason. À partir de ce moment, ses priorités changent. Elle priorise sa relation avec Jason au détriment de la recherche du précieux produit de Shi.

Et puis, vient le soir des opportunités. Les filles du club sont de nouveau invitées chez Fuyiki. Jason plus tôt dans la journée, traite Grey de monstre à cause de son passé [Grey après avoir été internée a l’hôpital psychiatrique s’est donnée à cinq jeunes hommes de son plein gré. De ces rapports, elle a eu une grossesse. De peur de perdre son enfant, elle a décidé de s’ouvrir le ventre et de le sortir pour le cacher afin qu’il ne lui soit pas retiré. Malheureusement dans la manœuvre, elle tue l’enfant. Elle par contre sera sauvée par le chirurgien] elle se rend compte de sa cruauté et décide de ne plus sortir avec lui. Ils se retrouvent tous dans la maison de Fuyiki où Jason a décidé (sûrement en colère d’avoir perdu Grey) de sortir avec la nurse Ogawa. Fuyiki pique une crise au moment où la nurse et Jason sont occupés. Cette dernière n’intervient pas rapidement et toute la maison est sens dessus dessous. On demande aux filles de partir. Grey voit la une autre occasion perdue de se procurer le produit de Shi (ayant décidé d’interrompre sa relation avec Jason, sa mission est redevenue la priorité). Elle rentre et quelques minutes après sa porte est ouverte brutalement par Jason. Ce dernier tente de rectifier le tir en disant qu’elle est loin d’être la plus bizarre sur la terre (sûrement une allusion à Ogawa). Grey sent sur lui des odeurs animales, et de salives. Énervé que Grey refuse de se donner à lui à nouveau, il l’a traite de tous les noms et sort. Il reste quelques instants devant la fenêtre du hall de la maison donnant sur leur jardin avant de rentrer dans sa chambre.

Au milieu de la nuit, Grey entend des bruits provenant de la chambre de Jason. Elle se glisse silencieusement jusqu’à l’entrée et entrevoit entre les lattes de la porte Ogawa et un des hommes de main de Fuyiki. La nurse est accroupie sur le corps de Jason qui est face contre terre et immobilisé au cou par la chaussure de l’homme de main. La nurse effectue des mouvements de va-et-vient que Grey ne comprend pas. Jason gémit, il semble souffrir. Grey fait du bruit. Se croyant découverte elle sort de la maison et se cache à l’extérieur jusqu’au départ des intrus.

Quand elle revient, elle découvre la maison sens dessus dessous, leur argent à elle et aux Russes a été volé, leurs affaires détruites. Les Russes lui demandent de voir Jason qui semble aller mal. Grey essaye d’entrer sans succès. Il refuse d’ouvrir la porte. Elle lui demande de dire ce qu’on lui a fait, mais il refuse de répondre. Le lendemain, les Russes quittent la maison. Elles ont décidé de changer de club et demandent à Grey de ne rien dire à personne. Grey se retrouve seule avec Jason. Ce dernier la laisse entrer dans la maison, mais est caché dans l’armoire. Il lui demande de lui donner ses affaires et d’appeler ses parents pour leur passer un message. Sur le sol, le sang poisseux recouvre le sol ainsi que quelques poils. Elle tente d’ouvrir la porte, mais il l’a menace. Elle décide de le laisser et de se rendre au club.

Chez Strawberry l’atmosphère est froide, beaucoup de filles manquent. Sur les écrans on annonce la mort du chanteur et homme de main de Fuyiki, Baisan. Strawberry demande à Grey de la suivre. Elle lui remet une somme très importante d’argent. Elle demande à Grey de quitter le pays, de ne plus y revenir, de sauver sa vie. Ogawa recherchait le produit de Fuyiki. Quelqu’un l’avait volé. C’est pour ça qu’elle rendait visite à tout le monde, qu’elle avait tué Baisan.

Grey décide de suivre les conseils de Strawberry. Elle ne veut pas partir sans Jason. Elle revient à la maison et se souvient de l’attitude de Jason le soir où ils étaient revenus de chez Fuyiki. Jason avait volé le produit secret de Fuyiki. Elle se devait de lui faire cracher le morceau. Elle le retrouve dans son armoire. Elle lui donne sa part de l’argent et lui demande de faire un effort pour la suivre, mais il refuse, il refuse de lui dire il a caché le produit, mais avoue l’avoir dérobé. Elle décide de lui remettre sa part de l’argent et de chercher le produit.

Elle le retrouve dans le jardin au moment où Ogawa et l’homme de main de Fuyiki reviennent voir Jason. Elle se cache dans le jardin quand elle entend le cri de Jason. Un cri qui la traverse jusqu’aux os. Elle tente de sortir dans la rue, mais Ogawa débarque. C’est la fuite en avant dans les profondeurs de la maison. Elle se terre dans les égouts longtemps avant de sortir de la maison. L’homme envoyé par les parents de Jason est venu trouver ce qui restait du fils de ses patrons et n’a pu que ressortir en vomissant de la maison sous le choc pour tomber sur les intestins et boyaux de Jason décorant l’un des arbres de la maison. Grey a pris la route de l’université de Shi Shongming avec le précieux paquet contenant la source de la substance ingurgitée par Fuyiki. Elle va enfin pouvoir voir la vidéo qui changera sa vie, qui lui donnera à nouveau un sens.

Publicités

Publié par

Je suis d'abord Ingénieur des industries agro-alimentaire ensuite blogueuse, content writer, écrivain de nouvelles à mes heures perdues, passionnée de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, de musique aussi et enfin de ce qui aurait du passer en premier à savoir la lecture.

Un commentaire sur « TOKYO DE MO HAYDER / GREY »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s