Cette Première fois qui fait Mal

Cette Première fois qui fait Mal, kaleidoscopedemoi, bamba aida marguerite, blogueuse, côte d'ivoire, premiere fois, sexualité

Elle le regarde depuis quelques instants essayant de comprendre le sens de ses paroles. Il n’avait jamais été aussi dur avec elle et là, à cette table de ce café, en ville, elle ne le reconnaissait pas.

Il la fixe durement et semble décidé à le faire. Elle n’est pas prête. Elle ne sait même pas si elle l’aime. Elle s’était mise avec lui pour être comme les autres et voilà qu’elle doit prendre une décision là sur-le-champ.

Elle lève les yeux vers lui implorant sa compréhension. Elle ne veut pas, pas maintenant, pas de cette manière pas sous la pression. Elle ne veut pas non plus le perdre lui, preuve de sa normalité.

Apparemment ce n’est pas une blague, c’est un ultimatum.

Que doit-elle faire ? Sauver son couple et sa réputation, traverser cette étape qu’elle traversera tôt ou tard ou dire non et reprendre à zéro quitte à avoir un échec de son côté.

En face d’elle, il attend une réponse et elle finit par dire oui. Parce que, finalement, tôt ou tard, elle y passera avec lui ou un autre.

Elle ne sait pas comment cela allait se passer. Il faut dire qu’elle a évité le maximum de contact avec lui, se contentant de lui rendre visite devant témoins ou de prendre un pot à l’extérieur.

Elle a peur, elle a des doutes et quand elle sent les premières douleurs, elle panique. Elle ne veut finalement plus. Mais il lui dit de se taire et d’arrêter de faire sa chochotte. Et elle serre les dents malgré la peur. Et elle subit en silence.

C’est donc ça ce truc pour lequel on fait tout un plat ? Ce truc pour lequel il l’a menacé ? Lui, il semble ravi. Elle se sent sale, parce que pour elle, c’est une erreur qu’on ne peut pas réparer. Il lui dira plus tard qu’il doute que cela ait été la première fois, et ce malgré le sang. Peut-être parce qu’il y en avait pas assez. Il s’attendait sûrement à un ruisseau.

À ces futures femmes qui n’ont pas encore passé cette étape. Suivre les exemples des amies qui se disent matures et qui se moquent de vous parce que vous n’en savez rien, céder à la pression de personne qui si elles vous aiment réellement comprendrait que ce n’est pas le moment, se sentir mal parce qu’on se croit en retard, penser que c’est une preuve d’amour…

Toutes ces raisons ne valent pas ce que vous allez perdre pour l’avoir fait au mauvais moment. Cette personne que vous pensez aimer et à qui vous céderez ce bien précieux ne reconnaîtra presque jamais la valeur de ce geste. Il faut être prête, il faut le donner à celui qui le mérite, celui qui vous aura prouvé son amour en faisant de vous une femme digne. Cela peut prendre du temps, mais vous n’en serez que plus fière et surtout vous n’aurez en vous ces regrets qui vous rongent ! 

Ce n’est pas une course, bonne fête aux femmes en ce début du mois des femmes. 

Publicités

Publié par

Je suis d'abord Ingénieur des industries agro-alimentaire ensuite blogueuse, content writer, écrivain de nouvelles à mes heures perdues, passionnée de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, de musique aussi et enfin de ce qui aurait du passer en premier à savoir la lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s