Pot de colle

pot de colle, kaleidoscope de moi, serialfoodie, blog, blogger, blog personnel

Dire d’une personne qu’elle est un pot de colle, c’est insultant et pourtant, en le disant on ne pense pas vexer. On aimerait juste pouvoir mieux respirer, avoir de l’espace. Il faut dire que souvent, on le pense, mais on a du mal à se décider à balancer le mot qui fâche.

Les personnes qui sont qualifiées de pots de colle ne souhaitent pas vraiment gêner. Je ne pense pas qu’elles s’en rendent compte. Je pense en fait que ces personnes se sentent seules et ne savent pas, lorsqu’elles trouvent une personne à qui parler, doser le flux d’informations.

Elles veulent tout dire, tout partager et dans ce cas-là telles des personnes prenant de la drogue elles ne sont plus vraiment consciente que de ce besoin.

Il fut un temps où j’étais un pot de colle. Je ne l’étais pas avec tout le monde, je choisissais une personne et je m’accrochais jusqu’à ce que je me prenne plein la figure. Le flux d’informations continu les ayant lassé et soulé.

J’en fus réduite à m’abaisser à des plus jeunes que moi pensant (à tort) que le respect empêcherait ce genre de débordement. Que nenni ! 

Et, je peux dire une chose, me faire donner la leçon par plus jeune que moi a été tellement grave que ça a refroidi mes ardeurs.

Je crois que, depuis lors, j’ai décidé de me parler à moi même (ce qui n’est pas vraiment un risque non ?), de me poser des questions et d’y répondre. Et, quand je sens que j’accumule. Je fais un truc assez bizarre, je crie.

Je crie sans que ma voix porte. Je vis en société oh ! 

Je crie, je tape des points, et puis je me calme, et puis je sors et puis je me prends plein de trucs sucrés et c’est parti pour un tour.

Je ne veux pas savoir ce que les gens ont envie de me dire, je ne veux pas non plus partager, je veux me parler à moi même, crier, taper des points et prendre des kilos.

Après tout, à qui dois-je rendre des comptes si ce n’est à Dieu ?

Publicités

Publié par

Je suis d'abord Ingénieur des industries agro-alimentaire ensuite blogueuse, content writer, écrivain de nouvelles à mes heures perdues, passionnée de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, de musique aussi et enfin de ce qui aurait du passer en premier à savoir la lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s