Samedi 14 Février

22347              images (8)

Ce samedi fut le 14 février le plus triste de mon existence. J’ai l’habitude de fêter la Saint-Valentin en famille. Normalement, je m’occupe de récupérer le cadeau de ma maman, d’acheter son gâteau à l’Abidjanaise (pâtisserie située en Zone 4, quartier de la ville d’Abidjan/Côte d’Ivoire) et ensuite de faire les courses pour le repas que je confectionne et que nous partageons en famille. Pour raison d’imprévus, la fête de ma maman a été reportée au weekend prochain. De plus, j’avais le mariage de mon amie et je me voyais mal faire mes courses à partir de 16 h. De ce fait, je me suis retrouvée à la maison dans un état de tristesse élevé (voir article précédent). Ma maman est venue me voir pour me remonter le moral et après mes soeurs sont venues parce qu’elles étaient dans le secteur pour des courses. Celle qui me suit (ma petite soeur) est restée avec moi pour que je ne broie pas du noir et je me suis dit pourquoi ne pas faire une folie et célébrer avec ma soeur cette fête qui me laisse un goût aigre au fond de la gorge (je regrette terriblement les dépenses faites ce soir-là parce que je suis dans la dèche actuellement). Donc, nous nous sommes soulevées et nous avons décidé de nous rendre à la Salsa sur le boulevard après le grand carrefour de Koumassi (autre quartier de la ville d’Abidjan/Côte d’Ivoire). Malheureusement à cause de la fête toutes les tables étaient réservées tchip ! Pas grave ! me suis-je dit. Nous allons nous rendre à l’Hippopotamus au Plateau (centre des affaires de la ville d’Abidjan/Côte d’Ivoire) et là, c’est pire. On nous accueille à l’entrée devant des clients attablés pour nous dire dans les yeux que le menu est de plus de 20000 par personne et qu’on ne peut pas faire autrement. La soirée, commence à sérieusement me remonter surtout que je reçois des SMS pas très gais en plus. Je vire doucement, mais surement au rouge. J’essaye de me calmer en vain. Ma soeur  me dit : ce n’est pas grave, essayons, l’Abidjanaise (c’est aussi un café-restaurant). Nous y allons, je suis triste, je n’ai plus vraiment faim et les messages continuent de pleuvoir, leur impact moral m’atteignant de plus en plus. Ma soeur et moi nous commandons des Minutes Maid cocktails (sorte de jus de fruits en canette ayant un prix assez excessif). J’ai envie de rentrer à la maison sérieusement, mais elle me dit de ne pas me décourager parce que, nous allons trouver. Et là, j’ai une idée. Et si nous allions chez Jay’s à côté du Parker Place en Zone 4! Je pense à mes blogs (c’est ce que j’ai de plus cher après ma famille actuellement). Donc, nous prenons un taxi et nous nous retrouvons chez Jay’s où nous commandons deux cocktails non alcoolisés pour commencer. Je me jette sur ma boisson comme une affamée (il faut dire que depuis le matin je n’ai pas mangé et à peine bu). Nous commandons du mérou et nous ne sommes déçues ma soeur et moi ni par la qualité du repas (boisson comprise) que par le charme de la carte qui est en fait le proprio.

photo-1 (1)              photo-2 (1) photo-3 (1)

Je rentre avec ma soeur le ventre plein et le moral un peu plus haut. Surtout que les SMS ont cessé et que par un coup de fil très long les tensions se sont aplanies.

Et voilà comment s’est déroulé mon samedi 14 février !

Publicités

Publié par

Je suis d'abord Ingénieur des industries agro-alimentaire ensuite blogueuse, content writer, écrivain de nouvelles à mes heures perdues, passionnée de cuisine et de tout ce qui s'y rapporte, de musique aussi et enfin de ce qui aurait du passer en premier à savoir la lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s